LALBENQUE Terre d'avenir

Lalbenque pour tous

Un projet ambitieux,
éco-responsable et une maîtrise de la fiscalité...




Services à l’enfance, la jeunesse et l’école

- Maintenir, en coordination avec l’équipe enseignante, un équipement éducatif de qualité (bâtiments, mobilier, informatique...).

Nous devons garantir à chacun de nos enfants : l’accès à l’éducation, à la culture (bibliothèque scolaire, médiathèque), l’accès au sport (gymnase, terrain de rugby, piscine...), l’accès à l’apprentissage nutritif avec les actions menées autour du restaurant scolaire et l’accès à une animation périscolaire riche et de qualité pour chacun de nos enfants.


- Restaurant scolaire : Rester leader dans le département
- Augmenter la part des produits bio et locaux, Maintenir une tarification raisonnée en tenant compte du quotient familial.
- Conserver une amplitude horaire conséquente et un accueil de qualité à la garderie

Nous avons la possibilité et la volonté d’augmenter la part de Bio et/ou de produits locaux dans les assiettes de nos enfants. Les produits sélectionnés pour le restaurant scolaire doivent donner double satisfaction :
1/ Ils doivent bien sûr être de qualité
2/ Ils doivent participer au développement de l’économie locale.
Quant à la tarification des repas, elle doit continuer à être appliquée en fonction du quotient familial.
La différence entre les trois tarifs doit être significative.
C’est un choix social et politique.


- Dédier un espace de vie et de rencontre à la petite enfance (Relais d’Assistantes Maternelles Itinérant).

L’idée est d’imaginer un lieu unique accessible aux professionnelles de la petite enfance à d’autres horaires que ceux fixés par le Relai d’Assistantes Maternelles Itinérant (RAMI).
Ce projet permettra de favoriser les échanges entre les assistantes maternelles et les parents et de développer du lien social et intergénérationnel, comme il en existe déjà entre le RAMI et les résidents de la MARPA.


- Ouvrir le conseil municipal aux écoles et collèges.
- Cofinancer la formation aux premiers secours pour les jeunes de la commune.

La formation aux premiers secours est un geste citoyen fort.
Cet apprentissage peut sauver des vies et peut ouvrir des vocations, à l’heure où les Centres d’Incendie et de Secours peinent à trouver des pompiers volontaires.
Le côté financier ne doit pas freiner nos jeunes pour l’accès à cette formation.


- Installer de jeux d’extérieur pour les adolescents.


Une vie associative encouragée et soutenue

- Soutenir et récompenser l’engagement associatif créateur de lien social.
- Créer une maison des associations et de la citoyenneté.

Lalbenque compte une quarantaine d’associations.
Une maison des associations et de la citoyenneté permettra aux associations de se rencontrer, d’échanger, de mieux se connaître et de travailler ensemble.
Un lieu unique équipé de logistique, de salles de réunion, d’une salle de réception et de locaux de rangements.
Ce sera un lieu de rencontres inter-associatives et d’échanges avec la collectivité.


- Inciter les associations à développer une démarche écologique (gobelets réutilisables, tri des déchets...).
- Rénover le court de tennis.


Favoriser l’économie locale et Relever le défi écologique

- Créer une commission en charge de l’écologie et du développement durable.
- Agir en faveur du développement durable, favoriser le développement des énergies renouvelables, implanter des ombrières solaires.

La création d’ombrières solaires sur certains de nos parkings offrirait un abri pour les véhicules et une production d’énergie propre.
Equiper les parkings doit permettre de mieux organiser le stationnement en périphérie du village et de réduire le nombre de véhicules qui stationnent dans le centre bourg.


- Créer des jardins et des ateliers partagés.
- Développer le compostage individuel et collectif.
- Privilégier l’achat de véhicules moins polluants pour la commune.
- Proposer et organiser ponctuellement des journées de broyage de végétaux.
- Intégrer des critères de transition énergétique dans la commande publique.

La prise en compte du développement durable et de la protection de l'environnement, ainsi que la responsabilité sociale des acheteurs publics, ont été intégrés dans le droit des marchés publics.
S’en inspirer, c’est s’inscrire dans une démarche éco-responsable


- Améliorer la performance écologique des bâtiments publics (rénovation de l’existant).
- Mettre en place les recommandations de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise des énergies) pour toute nouvelle infrastructure.
- Accueillir et susciter toutes les initiatives privées ou publiques créatrices d’emploi afin de poursuivre le développement de la vie économique en s’appuyant sur les chambres consulaires (CCI, Chambre des Métiers et Chambre d’Agriculture).
- Soutenir les projets agricoles en lien avec les énergies renouvelables.


Une nouvelle citoyenneté

- Préserver et valoriser le petit patrimoine par le biais de chantiers participatifs.
- Moderniser les outils de communication (site internet, réseaux sociaux, digitalisation...).

Nous souhaitons moderniser notre communication.
De plus en plus de nos concitoyens consultent directement les informations à partir de leur téléphone.
Les lalbenquois doivent pouvoir recevoir les informations de la mairie par ce biais.
Nous proposons de souscrire un contrat auprès d’une entreprise qui développe ces services.
Nous y mettrons des informations telles que dates de réunions, annonces des festivités, coupure d’eau ou d’électricité, etc.
Il faudra ensuite réfléchir ensemble à la conception d’une application « VIVRE à LALBENQUE » afin d’y trouver toutes les informations et liens utiles de notre commune.


- Accueillir les nouveaux habitants (livret, rencontre annuelle...).
- Proposer une proximité accrue entre les lalbenquois et leur maire via une adresse mail dédiée, tout en maintenant les permanences hebdomadaires.
- Maintenir une démarche participative par l’ouverture des commissions municipales aux citoyens.

Élus, nous maintiendrons, à l’appui d’un règlement de fonctionnement, des commissions ouvertes.
Nous assurerons régulièrement, des temps de consultation et concertation qui permettront d’éclairer les décisions du conseil municipal.
Au final, nous procéderons à l’évaluation régulière de nos politiques publiques en conduisant des enquêtes de satisfaction auprès de la population.
L’idée d’un budget participatif suit son chemin et nous étudierons la meilleure façon de le proposer auprès de nos concitoyens.


- Proposer un dispositif d’urgence en réponse aux violences faites aux femmes, en lien avec les services sociaux du Département.
- Développer des actions pour rompre l’isolement des seniors, favoriser le lien intergénérationnel.


Un cadre de vie amélioré

- Poursuivre l’aménagement du cœur du village en tenant compte des normes d’accessibilité.
- Continuer le fleurissement et l’embellissement du village et des hameaux.
- Améliorer le confort de la salle des fêtes de Lalbenque (rendement thermique...).
- Poursuivre l’entretien du réseau routier et des chemins ruraux.
- Sécuriser la circulation et les cheminements piétonniers.


Participer à la vie intercommunale

- Défendre les intérêts de la commune dans l’élaboration du futur PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal).
- Travailler en concertation avec les actions proposées et menées par le CIAS (Centre Intercommunal d’Action Sociale).
- Être acteur majeur au sein de la communauté de communes (eau potable, assainissement individuel, gestion des déchets, programme culturel, maison de santé, ALSH, médiathèque, action sociale...).


Depuis la création de la communauté de communes (C.C.P L.L.), la majorité de ses élus(es) a toujours travaillé pour construire une collectivité à taille humaine (d’abord 12 communes puis 16 et aujourd’hui 23).
Les élus se sont toujours attachés à proposer des projets adaptés aux attentes et aux besoins de la population (petite enfance, crèche, culture, médiathèque, équipements sportifs ou loisirs...).
Cela est beaucoup plus compliqué, voire impossible dans des collectivités « gigantesques » comme le Grand CAHORS, le Grand FIGEAC, CAUVALDOR (plus de 50 communes pour certaines de ces collectivités). Nos élus resteront vigilants afin que demain, dans cette communauté de communes, nos collectivités continuent à décider de leur avenir.
C’est l’engagement et la détermination des candidats de LALBENQUE POUR TOUS.
Nous prendrons notre place dans le fonctionnement du Centre Intercommunal d’Action Sociale, organisme qui a vu le jour le 1 er janvier 2020.
Idem pour les dossiers du PLUI qui ont été interrompus avec la crise sanitaire mais qui vont redevenir d’actualité.
Nos représentants veilleront et seront actifs au sein des différentes commissions de travail.